/Téléconsulter son médecin sans quitter son bureau

Téléconsulter son médecin sans quitter son bureau

Grâce aux équipements connectés qui équipent les bornes et cabines de télémédecine du français Medadom, nul besoin de quitter son lieu de travail pour obtenir un diagnostic ou renouveler son ordonnance.

Publié dans infoprotection.fr le 25 mai 2021.

Sur son lieu de travail, téléconsulter un médecin, un dermatologue ou tout autre professionnel de santé devient une pratique courante pour une dizaine d’entreprises abonnées à l’offre de télémédecine du français Medadom. Cette PME d’une centaine de salariés, dont une quinzaine d’ingénieurs de recherche,  offre une application de téléconsultation ainsi que des bornes et des télécabines accessibles en libre-service. Fabriquées en France par des partenaires industriels, celles-ci disposent d’outils médicaux connectés tels qu’un dermatoscope, un stéthoscope, un oxymètre, un thermoscope et un tensiomètre. Ce qui permet aux salariés d’avoir une vraie visite médicale à distance avec un professionnel de santé. « Pour l’heure, le réseau rassemble une centaine de médecins généralistes, dermatologues, cardiologues et autres spécialistes », indique Nathaniel Bern, cofondateur de Medadom.

bornes et télécabines sont équipées d’objets médicaux connectés. © Medadom[/caption]

4% des salariés sondés favorables à la télémédecine au travail

Les consultations de télémédecine dans les entreprises promettent de se développer. Selon une étude menée par Mercer Marsh Benefits publiée en 2020 mais réalisée en 2019 dans 13 pays, près de 64 % des salariés sondés (sur un total de 16.000 personnes) sont favorables au recours aux solutions de santé connectée au travail. Et 68 % des employeurs (sur un totale de 1 300) prévoient d’investir davantage dans les solutions de santé connectée au cours des cinq prochaines années. En facilitant l’accès à la téléconsultation, ils ont conscience que cette pratique peut éviter certains risques et contribuer à réduire l’absentéisme.

Un outil supplémentaire pour la QVT

« En outre, le fait d’avoir une cabine de télémédecine facilement accessible participe17 à l’amélioration du bien-être et de la qualité de vie au travail des salariés, poursuit Nathaniel Bern. À l’heure du covid-19, c’est aussi un bon argument pour faire revenir les employés en télétravail dans les locaux, car ceux qui ont un doute sur leur santé peuvent téléconsulter un médecin dès les premiers signes. » Sans avoir besoin d’attendre plusieurs jours pour obtenir un rendez-vous et surtout sans qu’il soit nécessaire de patienter dans une salle d’attente.

25 000 stations attendues d’ici 2024

Outre les entreprises, Medadom installe ses bornes et télécabines dans des écoles, municipalités et un grand nombre de pharmacies. « Sur 1 000 établissements déjà équipés, nous comptons déjà près de 900 officines et une quinzaine de mairies, dénombre Nathaniel Bern. En novembre dernier, nous avons levé 40 millions d’euros. Ce qui nous permettra d’ouvrir 25 .000 stations d’ici 2024 en France et en Europe. »

© Eliane Kan