/Une balise individuelle pour sécuriser les sapeurs-pompiers

Une balise individuelle pour sécuriser les sapeurs-pompiers

Le fabricant d’appareils respiratoires et de casques de pompiers MSA innove avec une balise dotée d’un écran qui permet au centre de commandement de rester en contact avec le porteur lors d’un incendie.

Article publié dans infoprotection.fr le 24 avril 2021

Durant un incendie, il n’est malheureusement pas rare qu’un sapeur-pompier soit victime d’un malaise cardiaque ou d’un coup de chaleur. « Dans ce deuxième cas, cela peut déclencher des troubles cognitifs qui font que le pompier peut perdre le sens de l’orientation ou se retrouver prostré sur lui-même », rapporte Aurélie Favre, responsable marketing Pompiers pour l’Europe chez MSA, le fabricant d’appareils respiratoires et de protection de la tête, dont les fameux casques F1 pour les sapeurs-pompiers que la société fabrique en France et exporte dans plus de 80 pays.

Cet appareil permet de communiquer et de-rechercher un sapeur-pompier en détresse. © MSA

Balise de communication et de détresse

Cette année, elle innove avec Lunar, une balise individuelle conçue pour aider les sapeurs-pompiers dans leurs mission. Ce dispositif embarque une technologie baptisée Fast (Firefighting Assisting Search Technology ou Technologie de pompier à pompier). Parmi les fonctionnalités disponibles, la création d’un réseau interne de communication qui permet aux pompiers de rester connectés durant leur intervention. Chaque Lunar peut émettre ou réceptionner une alarme émise par un des soldats du feu se trouvant en intervention. Le système d’alerte peut se déclencher manuellement ou automatiquement, lors d’un défaut de matériel ou en cas d’absence prolongée de mouvement.

Caméra thermique embarquée

« Dans ce cas, pour aider les pompiers à porter secours à leur collègue, l’écran leur indiquera en temps réel quelle direction prendre et quelle distance les sépare », rapporte Aurélie Favre. En plus de la technologie Fast, le Lunar embarque une caméra thermique dont l’image s’affiche sur un écran de 3.5 pouces. Point fort, il intègre aussi un système de détection « des contours » qui accentue les différences de température d’une zone à l’autre. Ce qui va faciliter le repérage de la personne en détresse dans une fumée dense et opaque.

Communication via le réseau LTE

Enfin, les Lunars sont en communication constante avec le poste de commandement grâce au réseau mobile LTE qui achemine en temps réel les informations. Dans ce cas, les données transiteront via le Cloud afin qu’elles soient stockées dans un serveur dédié, le MSA FireGrid, accessible par tablette, PC ou ordinateur portable. Notons enfin que le Lunar embarque la technologie de Bluetooth de sorte à pouvoir se connecter aux appareils de protection respiratoire et aux détecteurs de gaz délivrés par MSA. De quoi enrichir les informations transmises au poste de commandement sur la quantité d’air restant aux équipes. Point important, ce transfert d’informations vers FireGrid va faciliter la production de rapports d’intervention demandés par les autorités publiques et les assureurs.

© Éliane Kan / Agence TCA