Les fournisseurs d’eau en appui des ménages pour les aider à moins consommer

[Paru le 01/06/17 dans Les Échos]. Ces opérateurs chargés du service public doivent à la fois s’assurer de la qualité de l’eau du robinet et veiller à ce que les ménages préservent la ressource. Le déploiement de compteurs intelligents et le télérelevé y participent. Par Eliane Kan

Les opérateurs de la FP2E ont démarré le déploiement de compteurs intelligents, associé au télérelevé afin de s’assurer de la gestion des services d’eau et d’assainissement en France. © D.R.

Alors qu’en 2001 les deux tiers des Français déclaraient boire de l’eau en bouteille, cette pratique a évolué en faveur de l’eau du robinet, dont la qualité s’est notablement améliorée. « Par rapport aux critères établis par le ministère de la Santé, son taux de conformité atteint quasiment 99 % en moyenne sur le territoire, avec quelques non-conformités, notamment dans les zones les plus rurales », rapporte Tristan Mathieu, délégué général de la Fédération professionnelle des entreprises de l’eau (FP2E). Cet organisme regroupe une dizaine d’adhérents assurant la gestion des services d’eau et d’assainissement en France, comme Saur, Suez ou encore Veolia.

Ces opérateurs ont aussi pour mission d’aider les ménages à préserver la ressource en eau. Des efforts ont déjà été accomplis par ces derniers. Depuis une dizaine d’années, la consommation moyenne d’eau par jour et par habitant est passée de 165 à 148 litres, grâce à la prise de douches plutôt que de bains et aux économiseurs d’eau. Pour les aider à aller un cran plus loin, les opérateurs ont démarré le déploiement de compteurs intelligents, associé au télérelevé. Grâce à quoi les abonnés peuvent consulter sur Internet leur consommation et être alertés par e-mail ou SMS s’il se produit une fuite d’eau. Ce qui évite de gaspiller la précieuse ressource. C’est d’ailleurs ce que propose la communauté d’agglomération du bassin d’Arcachon sud (Cobas), qui a délégué à So’Bass (filiale de Veolia) son service public d’eau potable. Pour accéder à leur service clients, une application pour smartphone ou tablette est proposé aux abonnés.

Compteurs communicants

Suez n’est pas en reste avec son offre ON’connect. A l’heure des objets connectés, l’opérateur présente une nouvelle génération de réseau radio longue portée. De quoi collecter les données des compteurs d’eau communicants et les traiter de manière à offrir de nouveaux services aux particuliers mais aussi aux villes, comme Biarritz ou Mulhouse qui en sont équipées. De son côté, Suez travaille sur la prédiction de la fréquentation du territoire à partir des données de consommation d’eau, de sorte à assurer le suivi et anticiper la fréquentation des hébergements touristiques et des résidences secondaires.

Eliane Kan