La tête dans les nuages pour avoir les pieds bien sur terre

[Paru le 10/03/16 dans Le Moniteur Entrepreneur & Installateur]. Avec Facebook, Twitter ou Youtube, les artisans du bâtiment ont adopté le cloud, ou informatique dans le nuage. À présent, ils commencent tout juste à vouloir la même chose dans leur univers professionnel. Les offres sont assez rares mais de qualité et à prix abordable. Par Erick Haehnsen

L’application ProGBat, éditée dans le cloud par batiment-gestion.fr, est portable du PC vers la tablette ou le smartphone. © batiment-gestion.fr

« Je tiens à avoir mes applications et mes données chez moi. Je refuserai le cloud tant que je pourrai », lance Pierre Mas. Pourtant ce plombier-chauffagiste installé à Ramonville-Sainte-Agne, près de Toulouse (31), est un pionnier de l’informatique. Mais la digue de cette mentalité se lézarde. Avec Facebook, Twitter ou Youtube, les artisans du bâtiment ont, dans leur vie personnelle, massivement adopté le cloud. À présent, ils commencent timidement à vouloir en retrouver les avantages dans leur univers professionnel.

Entrer dans le numérique

Plus avoir besoin d’acheter et maintenir des serveurs physiques ou des licences logicielles. Fini le cauchemar des mises à jour. Au diable, la gestion des licences : on peut les rajouter ou les retirer à loisir chaque mois. Avec le cloud, l’informatique  »à la papa » cède peu à peu la place au  »numérique » : ubiquitaire (accessible de n’importe où), portable (PC, tablette, smartphone) et partageable entre différents collaborateurs, voire avec des partenaires et clients. Plus question de revenir en arrière.

Peu d’offres complètes

Attention : les grands portails comme lecloudpro.orange.fr d’Orange ou store.saas.sfrbusinessteam.fr de SFR-Numericable décevront les artisans et petites entreprises du bâtiment car ils commercialisent des applications trop généralistes (compta, agenda, partage de fichiers…). Cependant, les applications de gestion de chantier en mode SaaS (Software as a Service) ou location à la demande sur Internet ne courent pas les rues. Citons néanmoins les éditeurs incwo ou batiment-gestion.fr (pour son produit ProGbat) qui offrent un large panel de fonctionnalités : devis, facturation, planning des chantiers, bibliothèque de prix, gestion des ressources humaines et de la sous-traitance, gestion des commandes (location d’équipements, achats de matériaux). « Ce qui est extraordinaire, c’est de donner le devis en quelques minutes au client chez lui », témoigne Jean Badin (voir encadré), fondateur de Babin Entreprise, une TPE de plomberie-chauffage, basée à Lassay-les-Chatêaux (Mayenne).

Travailler en réseau

En outre, ces solutions en mode locatif dans le cloud proposent également des tableaux de bord pour calculer la rentabilité de chaque chantier et avoir une vue globale de l’encours de trésorerie de l’entreprise. De même, ces logiciels à la demande sur Internet aident à la préparation du calcul des bulletins de paie et des notes de frais. Et grâce à des exports au format Excel, les données de ces applications sont partageables par l’expert comptable ou le service comptabilité de l’entreprise.

Attention aux options et au prix

Même si bon nombre de fournisseurs proposent des version gratuites pour tester le produit, la plupart des offres cloud sont modulaires. Par exemple, celle d’EBP Bâtiment dispose en standard du devis et de la facturation. En revanche, les modules de gestion et planification de chantier sont maladroitement en option… Une chose est sûre, batiment-gestion.fr et incwo savent s’adresser aux artisans et petites entreprises du bâtiment. D’ailleurs, leurs tarifs le prouvent : à partir de 15 euros/mois/personne jusqu’à 50 euros/mois pour la version illimitée chez incwo. Pour ProGBat : 24 euros par mois pour le premier poste et 5 euros le poste supplémentaire. Pas de mauvaise surprise.

Erick Haehnsen

Sortir un devis directement chez le clients

Fondateur de Babin Entreprise, Jean Babin, artisan plombier-chauffagiste à Lassay-les-Chatêaux (Mayenne), apprécie l’accès ubiquitaire du cloud. © D.R.

Trop, c’est trop ! Jean Babin en a eu raz-le-bol. Informatisé depuis 1983, le fondateur de Babin Entreprise, qu’il a cédée il y a 18 mois à son fils, en a eu assez de son logiciel gestion. « À chaque fois, les mises à jour ne fonctionnaient pas. Il fallait appeler en catastrophe une société de service pour remettre les choses en marche. C’était très cher », se souvient cet artisan plombier-chauffagiste. En 2014, il trouve sur Google la solution 100% cloud de gestion de chantier ProGBat. « D’emblée, l’éditeur a été à notre écoute. Il a même fait évoluer son offre en prenant en compte nos remarques », explique Jean Babin.

Et l’artisan d’entrer, grâce au cloud, dans l’univers magique du numérique. « En général je fais mes devis ou mes factures au bureau. Mais si un client appelle le soir alors que je suis à la maison, je lui réponds avec tous les éléments nécessaires comme si j’étais au bureau, poursuit Jean Babin. À côté de cela, je sors mes devis directement chez le client. Même si j’ai oublié mon PC ou ma tablette. Je peux tout faire avec l’équipement du client. » Autre soulagement : les données sont systématiquement sauvegardées chez l’opérateur, batiment-gestion.fr, qui dispose, à cet effet, de serveurs sécurisés dans trois centres de données différents.