Agence de presse écrite

Qui sommes-nous ?

Plus de 25 ans d’existence et d’indépendance journalistiques Créée en 1991 par les journalistes indépendants Eliane Kan (directrice) et Erick Haehnsen (rédacteur en chef), TechnoChroniqueurs Associés (TCA) est une agence de presse agréée par la Commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP) basée à Paris (France).

25.000 articles parus dans une trentaine de titres En 25 ans, l’agence a produit plus de 25.000 articles, enquêtes, reportages et dossiers consacrés à l’innovation. L’agence TCA puise ses racines dans la fusion des expériences de ses cofondateurs : la presse quotidienne régionale (PQR), les magazines grand public et la radio ainsi que les journaux économiques et professionnels.

Pour la presse grand public, économique, scientifique et professionnelle Nos références portent sur plus d’une trentaine de titres de la presse écrite, de la radio et du Web : Le Point, Le Figaro, France-Info, BFM, Les Echos, La Tribune, Challenges, L’Usine Nouvelle, LSA, La Recherche, Science & Vie, Science & Avenir, 01 Informatique, Le Moniteur, Le Bâtiment Artisanal, L’Officiel des Transporteurs, Liaisons Sociales, Infoprotection.fr, Comment ça marche…

Notre spécialité : l’innovation Formidable gisement d’informations éditoriales, l’innovation interpelle, séduit et inquiète nos concitoyens. Avec le cœur artificiel de Carmat, elle ouvre déjà la porte du transhumanisme. Avec le Cloud et les objets connectés, elle rend les voitures autonomes. Avec les bâtiments à énergie positive, elle permet de développer une agriculture urbaine aux circuits courts de distribution. Avec les connaissances en physique quantique, l’innovation commence à accéder à de nouvelles formes d’énergies quasi infinies.

Avant tout, un regard critique En revanche, l’innovation engendre aussi de nouvelles menaces : pollution des nanomatériaux dans l’environnement et le corps humain, violation de la vie privée à l’ère de la cybersécurité et du terrorisme globalisé, remplacement des emplois d’avocats, de médecins ou d’ingénieurs par l’intelligence artificielle et la robotique… Comme l’innovation n’est pas anodine, son traitement éditorial réclame un regard d’expert.

Voir grand et large Pour autant, l’innovation n’est pas que technologique. Elle est aussi managériale, culturelle et sociétale. Elle impacte les États, les marchés et les entreprises ainsi que la vie des salariés et de leur famille. L’innovation, c’est aussi une culture avec ses modes et ses passions : l’innovation ouverte, le logiciel libre, l’Open Hardware, les makers et les FabLabs, les Hackers, les Gamers, les No-Life. Même si l’innovation n’est pas anodine, elle transforme profondément le destin de l’humanité. autant en connaître les courants et les ressorts.